FESTIVAL FÉMINISTE NÈGÈS MAWON
11 au 16 juillet 2022

mon corps au sens propre...et défiguré

PRÉSENTATION DU FESTIVAL

Dans les sociétés vulnérables comme celle d’Haïti, fragilisées au fil des ans par des situations politiques et socio-économiques de plus en plus difficiles, le corps de la femme est le premier souffre-douleur collectif et individuel. Le festival porte cette année sur le corps de la femme comme sujet dans des contextes sociaux et politiques comme Haïti. Il abordera sa déshumanisation, sa transformation comme arme de guerre, sa récupération et son traitement dans des espaces de conflit et de troubles. Nous souhaitons étendre le sujet sur d’autres éditions puisqu’il y a énormément d’aspect à toucher mais le contexte socio-politique actuel nous impose l’angle du combat pour un état de droit, contre l’impunité qui sévit dans le pays et qui a installé un climat encore plus favorable aux violences faites aux femmes. Nous voulons que cette édition spéciale fasse écho aux cris de détresses, aux voix des activistes qui croient que se battre pour la vie et notamment la vie des femmes est un droit fondamental. Revendiquer la sécurité et le bien-être de ce corps notre est un acte hautement politique. Le corps social ne peut se porter bien sans justice pour tout.e.s. 

Ce festival croisera les oppressions subies dans leurs corps physiques par les femmes haïtiennes à leur condition globale, les conditions de la communauté dans laquelle elles évoluent en prenant en compte les facteurs comme la classe sociale, les moyens économiques, le genre, le lieu de résidence, les croyances religieuses/spirituelles, la faiblesse de l’état, l’absence de services, le système patriarcal et autres. Pas à pas, on visitera donc toutes ces formes d’oppression liées au corps des femmes qui limitent le contrôle, la liberté et la jouissance de leurs propres corps.

Votre contribution nous aidera à mieux accomplir notre mission

Supportez Notre Cause
avec un Don !